La Roumanie souhaite être un participant actif à tous les processus de réforme déroulés à présent

 
La Roumanie reste profondément attachée à l'engagement ferme en faveur du multilatéralisme efficace, basé sur les trois principes fondamentaux de l'activité des Nations unies: la paix et la sécurité, les droits de l'homme, le développement durable.
 
Par ailleurs, elle souhaite être un participant actif à tous les processus de réforme déroulés à présent, en conformité avec les orientations agréées par le document final du sommet du millénaire, a déclaré le ministre roumain des Affaires étrangères, Adrian Cioroianu, dans son allocution prononcée lors de la 62e session de l'Assemblée générale de l'ONU.
 
Se référant au dossier Kosovo, le chef de la diplomatie roumaine a affirmé que 'la solution pour le statut de la province doit être conforme au droit international en vigueur' 'Nous saluons les efforts de la troïka visant à faciliter les négociations entre les deux parties.
 
Les négociations directes Belgrade-Pristina contribueront à la réalisation d'un compromis authentique censé soutenir la stabilité dans les Balkans occidentaux'.
 
En ce qui concerne les actions de prévention et de lutte contre le terrorisme, Adrian Cioroianu s'est prononcé en faveur de la promotion d'un 'multilatéralisme efficace' basé sur les dispositions du droit international en la matière, soulignant la nécessité d'une action globale contre ce phénomène qui suppose, entre autres, le renforcement systématique de la coopération internationale.
 
Abordant le thème de la non prolifération, le ministre roumain des Affaires étrangères a affirmé que 'les principes fondamentaux du Traité de non prolifération restent essentiels' et que la Roumanie 'accorde une attention particulière au développement de l'énergie nucléaire et à la promotion de l'utilisation pacifique de cette énergie dans la médecine, l'industrie, l'agriculture et dans d'autres domaines publics'.

 
'Par ailleurs, la Roumanie partage l'idée selon laquelle l'utilisation de l'énergie nucléaire comme alternative énergétique écologique est une option importante dans le contexte de l'application du Protocole de Kyoto', a affirmé le ministre.
 
Le chef de la diplomatie roumaine a également abordé dans son allocution les problèmes liés à la promotion des droits de l'homme affirmant que 'la Roumanie souhaite s'impliquer d'une façon créative dans la promotion des droits de l'homme, de la démocratie et de la tolérance, de la diplomatie dans le règlement des différends internationaux, ainsi que du dialogue entre les cultures et les civilisations'.
 
La Roumanie prête une attention particulière à l'activité du Conseil des droits de l'homme, d'autant plus que la présidence de ce nouvel organisme est assurée par la Roumanie, à partir de juin dernier jusqu'à la mi-2008.
 
Dans ce contexte, le ministre a également fait valoir l'étroite liaison entre le respect des droits de l'homme et la démocratie.
Adrian Cioroianu s'est référé ensuite au problème du développement et de l'assistance au développement, soulignant que la Roumanie 'rejoindra à la fin de l'année le groupe des pays donateurs, compte tenu du fait qu'elle figure parmi les membres de l'OTAN enregistrant une croissance économique constante et solide'.
 
'L'assistance officielle au développement deviendra, graduellement, une composante importante de la politique étrangère et une expression de la solidarité internationale que la Roumanie manifeste pour les pays en développement et en transition'.
 
À la fin de son allocution, Adrian Cioroianu a affirmé: 'Malgré les critiques, plus ou moins raisonnables, l'ONU reste une organisation indispensable. Loin de la fragiliser, la globalisation économique et la société de l'information ne font que renforcer sa vocation d'universalité, de légitimité et d'autorité morale. Nous, les États membres, nous avons l'obligation de nous mettre à son service, au-delà des intérêts mesquins et éphémères'.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.