La Croatie regrette que la Macédoine n’ait pas été invitée à rejoindre l’OTAN

0 10
 
Le président et le Premier ministre de la Croatie, Stipe Mesic et Ivo Sanader, ont salué jeudi, à Bucarest, la décision de l'Otan d'adresser à leur pays l'invitation à rejoindre l'Alliance et ont exprimé leur regret que la Macédoine n'ait pas réussi à obtenir cette invitation.
 
Le président Stipe Mesic a déclaré, lors d'une conférence de presse, que la Croatie a déployé beaucoup d'efforts afin de pouvoir être invitée à adhérer à l'Otan et que, maintenant, lorsque ce desideratum est devenu réalité, les autorités de Zagreb poursuivront les réformes entamées.
 
Selon les leaders croates, la décision de l'Otan d'inviter Zagreb à rejoindre l'Alliance est une confirmation de la capacité démocratique dont dispose ce pays. Ils ont adressé des remerciements à tous ceux qui ont soutenu la Croatie à devenir membre de l'Otan et ont promis de soutenir, eux-aussi, tous les pays du sud-est de l'Europe de la zone des Balkans qui souhaitent faire partie du club transatlantique.
 
En ce qui concerne la Macédoine, le Premier ministre Ivo Sanader a expliqué que le 'non' dit à la Macédoine a été dû à l'absence d'un compromis sur la dispute entre Skopje et Athènes sur l'appellation de l'ancienne république yougoslave, et a exprimé son espoir que cette question serait réglée à l'avenir.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.