Le PSD et le PC ont signé l’Accord d’alliance politique

0
 
Les présidents du Parti social démocrate (PSD, opposition), Mircea Geoana, et du Parti conservateur (PC, opposition), Daniela Popa, ont signé ce jeudi, au Palais du Parlement, l'Accord d'alliance politique entre les deux formations politiques, qui sera enregistré au tribunal dans 11 jours et qui prévoit, entre autres, le soutien commun d'un Premier ministre social-démocrate.
 
La cérémonie de signature a eu lieu en présence des directions des deux partis, sauf le président fondateur du PSD, Ion Iliescu, et le président du Conseil national, Adrian Nastase, ce dernier ayant paraphé en 2004 l'ancienne alliance PSD-PUR (Parti humaniste roumain, ancien nom du PC).
 
Les deux leaders de parti ne craignent pas que 'l'histoire puisse se répéter', les deux estimant que tant les sociaux-démocrates que les conservateurs ont tiré des leçons des expériences du passé. Pour cette raison, le PSD et le PC ont convenu de former une alliance politique qui, à la différence de l'alliance antérieure, soit valable aussi après les élections législatives et présidentielles.
 
Le leader du PSD a relevé que l'Accord PSD-PC était un accord politique qui avait pour principal but l'accession au pouvoir après les élections législatives de 2008, les deux partis ayant des listes séparées jusqu'à ce moment-là.
 
M. Geoana a ajouté que l'accord comportait les programmes des deux partis – celui du PSD, la Roumanie sociale, et les composantes sociales-libérales du PC, ayant pour priorités la promotion des objectifs sociaux visant la croissance des pensions, des salaires, des indemnités pour les enfants et les jeunes familles, le soutien à l'agriculture et à l'éducation, les PME, le progrès économique.
 
Selon le document, le PSD et le PC auront un groupe parlementaire commun et un programme commun de gouvernement, axé sur les composantes des programmes des deux partis.
 
"La chose la plus importante est de créer une alternative au pouvoir de droite et de ne pas faire de compromis après les élections avec le PD-L (Parti démocrate-libéral, opposition – ndlr) ou le PNL (Parti national libéral, au pouvoir – ndlr)", a affirmé Mircea Geoana.
 
La présidente du PC, Daniela Popa, a pour sa part relevé qu'il y avait eu deux raisons pour la conclusion de l'Accord d'alliance politique: la promotion de projets adaptés aux étapes de développement de la Roumanie contemporaine et la création d'une position crédible pour les élections de 2008-2009. Elle a ajouté que le groupe parlementaire PSD-PC sera le plus puissant et nombreux du Parlement.
 
Daniela Popa a également annoncé que l'alliance politique PSD-PC sera coordonnée par une Délégation permanente nationale, formée de 7 membres et dirigée par un Collège des présidents qui comportera les leaders des deux partis.
 
"Cette alliance politique a désormais un autre poids", a affirmé la présidente du PC.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.