Le gazoduc Nabucco est une priorité de la politique énergétique européenne, affirme le président Basescu

0
 
Le président Traian Basescu a déclaré ce mercredi que la Roumanie soutenait en priorité la réalisation des projets Nabucco et PEOP (oléoduc pan-européen Constantza-Trieste – ndlr).
 
'Selon nous, le gazoduc Nabucco est une priorité de la politique énergétique européenne. Avec l'appui de ceux qui s'impliquent dans le projet, il peut assurer la diversification des sources et des routes d'approvisionnement. PEOP est un autre projet attrayant parce qu'il offre une route sûre et directe de transport du pétrole caspien du Moyen-Orient vers l'Europe. Nous soutenons aussi la construction à Constantza d'un terminal de gaz naturel liquéfié, qui pourrait contribuer de manière significative à assurer la sécurité énergétique européenne', a relevé Traian Basescu dans l'allocution prononcée de mercredi à la conférence Wilton Park intitulée 'Sécurité énergétique dans l'Union européenne: Interdépendances d'environnement et le contexte de la mer Noire'.
 
Le chef de l'État a dit que, du point de vue de la Roumanie, la sécurité énergétique européenne dépendait en grande mesure de la manière dont l'UE s'impliquait dans la zone de la mer Noire et plus loin, dans la mer Caspienne.
 
'La sécurité énergétique est essentielle pour le développement économique voire pour la sécurité humaine. Il est difficile d'adopter des politiques d'environnement cohérentes et substantielles en absence de la sécurité énergétique. La politique européenne visant l'énergie et les changements climatiques a été l'un des domaines d'intérêt maxime et d'implication pour la Roumanie même avant le 1er janvier 2007 (date d'admission du pays dans l'UE – ndlr)', a affirmé le président Traian Basescu.
 
Il a précisé que la Roumanie soutenait les objectifs de l'UE de diminution des émissions de gaz à effet de serre.
 
Traian Basescu a ajouté que la Roumanie envisageait d'accroître l'efficacité énergétique et le poids des énergies renouvelables à l'horizon de 2020 et que le pays soutiendra la réalisation d'un accord politique au Conseil européen de décembre prochain, sur l'énergie et les changements climatiques.
 
'La Roumanie a été et continue d'être un promoteur de l'idée de sécurité énergétique et de l'importance de la création de sources alternatives d'énergie telles les sources renouvelables. Le pays s'est proposé pour 2020 un taux de 24% d'énergie renouvelable de la consommation énergétique totale.
 
Pour nous, il est important que les cibles intermédiaires pour parvenir au taux de 24% aient un caractère d'orientation et non d'obligation. Il est très important d'encourager les consommateurs, y compris par des bonus fiscaux, en tout premier lieu les consommateurs ménagers, à recourir à l'alimentation en énergie de telles sources renouvelables', a relevé Traian Basescu.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.