La réalisation des objectifs de la Stratégie de Lisbonne signifie l’intégration dans l’UE

0
 
La réalisation des objectifs de la Stratégie de Lisbonne par la Roumanie signifie l'intégration réelle dans l'UE, a déclaré vendredi le président Traian Basescu, présent à un séminaire sur les opportunités offertes par la Stratégie de Lisbonne.
 
Le chef de l'État a affirmé que d'anciennes faiblesses, liées à l'établissement des objectifs dérivant de la Stratégie de Lisbonne, manifestes dans la période de pré-adhésion, se perpétuent en Roumanie, mais elle respecte les objectifs communs des États de l'UE.
 
Selon le chef d'État, l'utilisation efficiente des fonds alloués par l'UE à la Roumanie est une condition importante pour avoir du succès.
 
'Un autre objectif majeur de la Roumanie est l'adoption de l'euro. Nous devons assumer explicitement l'an 2014. C'est un objectif réaliste seulement si nous faisons preuve de responsabilité politique dans la gestion des frais publics et si nous mettons en place des mécanismes cohérents de planification et d'exécution budgétaire plurianuelle', a affirmé le président Basescu.
 
Il a affirmé que lorsque nous parlons de la Stratégie de Lisbonne, nous devons avoir en vue des lois plus claires et plus simples et ce qu'il faut faire pour contenir la démocratie et avoir des hommes politiques et des fonctionnaires publics plus compétents et plus honnêtes.
 
Il faut améliorer rapidement le système de corrélation et de mise en oeuvre des politiques publiques et pour ce faire il faut renforcer la consultation publique, a ajouté le président.
 
Par ailleurs, le président Traian Basescu a affirmé qu'une série de déséquilibres se manifestent dans le domaine de la macrostabilisation. 'Nous sommes dans la situation où on nous a mis en garde contre le déficit budgétaire excessif. Nous constatons cependant que d'anciennes faiblesses de la Roumanie, manifestes dans la période de pré-adhésion, se perpétuent. Il s'agit de l'établissement de certains objectifs insuffisamment ambitieux par rapport au potentiel existant, de la capacité administrative réduite et du fonctionnement insuffisant du marché du travail', a dit Basescu.
 
Le président a affirmé que l'un des grands problèmes structurels de la Roumanie est le fait que l'agriculture représente 10% du PIB et 30% de la population occupée.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.