La relance de l’industrie roumaine du prêt-à-porter exige des investissements dans la conception et le choix des marques

0
 
L'industrie du prêt-à-porter enregistrera une baisse de 9% en 2008, contre une diminution de 21,5% en 2007, relève une étude de la Commission nationale de Prévisions (CNP).
 
L'amélioration de la tendance négative pourrait être observée, selon la source citée, dans les résultats obtenus le premier trimestre de 2008, lorsque la production a reculé de 1,1% face à la période similaire de l'an dernier, alors qu'au premier trimestre de 2007, par rapport à la période similaire de 2006, la baisse était de 18%.
 
Pour relancer ce secteur, de grands investissements dans la technologie ne sont pas nécessaires, mais dans la conception et le choix des marques, éléments essentiels dans cette industrie, selon la CNP. Une offensive pour la promotion des propres marques des compagnies roumaines, peu connues à l'étranger, pourrait encourager l'activité du secteur.
 
La CNP estime une baisse moins significative de la production de l'industrie légère roumaine en 2008 face à 2007, soit de 2,2%, contre le recul de 8,6% enregistré l'an dernier.
 
Mais sur l'ensemble la production industrielle avancera en 2008 de 5,2%, contre une majoration de 5,4% en 2007.
 
Pour les produits textiles, de maroquinerie et chaussure a été estimé un progrès de la production de 3%, à savoir de 0,5% en 2008, compte tenu de l'intensification de la demande interne de tels produits, déterminée par la croissance des revenus.
 
Après que les exportations de l'industrie légère ont enregistré en 2007 une baisse de 5,3% par rapport à 2006, on estime pour cet an un niveau légèrement supérieur du point de vue de la valeur (+0,6%). Cette évolution sera soutenue notamment par les majorations des exportations de l'industrie de produits textiles de 4,3%, dans le contexte du progrès de la la production industrielle afférente de 3%.
 
Les exportations de l'industrie de maroquinerie et chaussure avanceront cet an, atteignant 1,560 milliard d'euros, de 4,1% supérieures à 2007, grâce au retour à la croissance positive de la production industrielle. On prévoit en échange la poursuite de la diminution des exportations provenues de l'industrie des articles de prêt-à-porter, dans un rythme ralenti de -2,6%, contre -9,5% l'an dernier.
 
Quant à l'importation de biens de l'industrie légère, la CNP estime un ralentissement de 2,4% de la croissance cet an, depuis 7,3% en 2007. Les importations de produits textiles, qui détiennent 60% de l'importation de l'industrie légère, enregistreront le rythme de croissance le plus bas, de 1,2%, alors que les importations d'articles de prêt-à-porter, de maroquinerie et chaussure croîtront de 3,1% et de 5% respectivement.
 
Le nombre moyen de salariés de l'industrie légère continuera en 2008 sa tendance de diminution, surtout dans le secteur du prêt-à-porter, où celui-ci baissera de 5 000 personnes, principalement suite à la diminution des activités afférentes. Dans l'industrie de la maroquinerie et de la chaussure, le nombre moyen de salariés conservera la tendance des derniers ans, de croissance légère.
 
Les gains salariaux moyens bruts de l'industrie légère enregistreront une tendance ascendante, de sorte qu'en 2008, dans le secteur des produits textiles, la croissance sera de 14,4%, dans le secteur des produits textiles, le progrès sera de 14,4%, dans celui des prêt-à-porter, de 13,8% et dans le secteur de maroquinerie et chaussure, de 15% par rapport à 2007.
loading...
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.