Le nombre des Roumaines victimes de l’exploitation sexuelle a baissé

0
 
Le nombre des femmes victimes de l'exploitation sexuelle a baissé à 168 cas, enregistrés les 5 premiers mois de cet an, contre 723 en 2007 et 1 450 en 2006, a déclaré ce jeudi à la Rompres le président de l'Agence nationale contre le Trafic de Personnes (ANITP), Dumitru Licsandru.
 
Il a précisé que la Roumanie comptait parmi les quelques États qui avaient une situation claire des victimes identifiées, grâce à la base nationale de données administrée par l'ANITP.
 
M. Licsandru a ajouté que la transparence dont la Roumanie témoignait, présentant des chiffres conformes à la réalité, ne devait pas pas porter atteinte à l'image du pays, mais plutôt refléter la décision du gouvernement de combattre ce phénomène.
 
Il a ajouté que la plupart des États présentaient la situation relative au trafic des personnes à l'intérieur du pays, sans tenir compte de leurs propres citoyens victimes des abus à l'étranger.
 
'Dans une situation pareille, le nombre total des Roumains soumis au trafic à l'intérieur du pays a été en 2006 sous 300, les autres étant des citoyens roumains soumis au trafic à l'étranger' a relevé M. Licsandru.
 
Selon les données fournies par le président de l'ANITP, le nombre total des Roumains soumis au trafic en 2006 a été de 2 285 et, en 2007, de 1 779. Les personnes en question ont été soumis à l'exploitation sexuelle, par travail, mendicité ou pornographie infantile ou sur internet.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.