La Roumanie reste fidéle a sa position adoptée dans le cas du Kosovo, affirme le président Traian Basescu

0
 
Le président Traian Basescu a déclaré lundi soir, à Bruxelles, que la Roumanie avait reçu de la Fédération de Russie le papier par lequel Moscou reconnaissait l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.
 
'La Fédération de Russie a transmis, par ses ambassadeurs, je crois qu'à toutes les chancelleries européennes, une lettre qui expliquait la motivation pour laquelle Moscou avait reconnu l'Ossétie et l'Abkhazie, ainsi que la sollicitation polie que celles-ci soient reconnues aussi par l'État auquel la lettre était adressée. Cette lettre est à la présidence, mais la Roumanie restera fidèle à sa position adoptée dans le cas du Kosovo', a dit M. Basescu.
 
Il a précisé que la Roumanie était un pays crédible, même s'il n'était pas une grande puissance, un pays qui a respecté les principes lorsqu'il s'agissait de positions d'alliés, mais aussi de positions de pays voisins de nous, sans être dans des structures communes.
 
Traian Basescu a mentionné que la présidence roumaine répondra à la lettre reçue de la présidence russe, dans l'esprit de la diplomatie.
 
D'autre part, se référant aux sources alternatives d'énergie nécessaires à l'approvisionnement de l'Union européenne, M. Basescu a relevé que l'enjeu devait être mis sur deux pays qui devront rester libres dans le transport d'énergie – la Géorgie et l'Azerbaïdjan.
 
'La seule liaison pour créer des alternatives de la mer Caspienne vers la mer Noire ou de la mer Caspienne vers la Méditerranée, à Ceyhan, la variante turque, reste l'Azerbaïdjan. Dans mon intervention, j'ai averti sur la nécessité de maintenir la politique équilibrée de l'Azerbaïdjan', a affirmé le président Basescu.
 
Le chef de l'État a réitéré, dans ce contexte, qu'il faudra accorder une attention égale à l'Azerbaïdjan et à la Géorgie.
 
Le président Basescu a participé lundi, à Bruxelles, à une session extraordinaire du Conseil européen, convoquée par la présidence française en exercice, consacrée à la situation de Géorgie.
 
À cette réunion ont participé aussi le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu et le ministre des Affaires étrangères, Lazar Comanescu.
loading...
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.