Revue de presse (jeudi, 11 septembre 2008)

0
 
Le souhait du président roumain Traian Basescu de maintenir Daniel Morar dans la fonction de chef de la Direction Nationale Anti-Corruption (DNA), l'approbation par le Gouvernement de la hausse du salaire minimum à 540 lei, le succès de l'expérience "Genève" et la contribution de la Roumanie et des spécialistes roumains à ce projet sont les principaux thèmes abordés jeudi par les quotidiens bucarestois.
 
"Le président Traian Basescu soutient par la suite Morar à la direction de la DNA et met en garde sur le fait qu'il pourrait saisir la Cour Constitutionnelle au sujet de la loi visant la nomination des procureurs en chef par le CSM", écrit Romania libera, dans l'article intitulé "Basescu veut la reconduction de Morar à la DNA". Le sujet est également abordé par Ziarul financiar sous le titre "Basescu se déclare déçu par l'accord PD-L-PRM et demande le maintien du statu-quo à la DNA".
 
Le président Traian Basescu a dit mardi soir, sur la chaîne publique TVR, que le maintien du procureur en chef de la Direction Nationale Anti-Corruption (DNA) Daniel Morar était dans l'intérêt national, étant donné que le rapport de la Commission européenne sur la Justice a rendu crédible la direction de cette institution.
 
L'Exécutif a approuvé, lors de sa réunion de mercredi, la hausse du salaire minimum de 500 lei (139 EUR) à 540 lei (150 EUR), à partir du 1er octobre, conformément à l'accord conclu en juillet avec les syndicats et les patronats, annonce Business Standard.De même, à partir du 1er janvier 2009, le salaire minimum sera de 600 lei (166 EUR).
 
Qui sera le futur ministre de l'Économie et des Finances? se demande Ziarul financiar tout en précisant que la réponse pourrait résulter de l'architecture même que les principaux trois partis, sans lesquels on ne saurait imaginer le gouvernement après les élections du 30 novembre, sont en train de construire pour le futur Cabinet. "Deux partis importants – PD-L et PSD – ont l'intention de séparer l'actuel ministère géant de l'Économie et des Finances (environ 20% de la capacité administrative de l'ensemble du Cabinet) en deux entités – finances et économies.
 
Le parti qui figure actuellement à la première place dans les sondages, PD-L, a l'intention de maintenir les positions de ministres d'État (existantes à présent dans le schéma gouvernemental, mais inoccupées), les titulaires devant avoir un portefeuille. Donc, le Ministère des Finances et de l'Économie devrait être démantelé et remplacé par deux ministères distincts : celui des Finances et celui de l'Économie et de l'Énergie", relève le journal cité.
 
La plupart des quotidiens informent sur le succès des savants de Genève, sous divers titres : "On a bu du champagne à l'Apocalypse" (Cotidianul), "La nouvelle fin du monde : partie comme elle est arrivée" (Evenimentul zilei), "L'expérience du siècle n'a pas provoqué l'Apocalypse" (Romania libera).
 
Dans l'article "Des Roumains dans le projet", Ziua relève que l'investissement de la Roumanie s'élève, selon certaines sources, à deux millions EUR environ. Dans le déroulement effectif du projet sont entraînés environ 100 spécialistes roumains, dont certains ont contribué à construire les détecteurs capables de séparer avec précision deux énergies différentes. Sur les quatre expériences faisant partie de l'expériment LHC, les Roumains sont directement impliqués dans les projets ATLAS, ALICE et LHCb.
 
"Certains physiciens roumains ont pris position, concernant les tentatives de certains hommes politiques d'entraver le projet. Ainsi, les spécialistes ont dénoncé non seulement le manque de fondement et de sérieux des "arguments" avancés par les contestataires mais aussi le ridicule dont se couvrent ces politiciens en invoquant les problèmes sociaux qui seraient engendrés par l'investissement dans l'expériment européen.
 
Les investissements sont en notre faveur, car une activité de recherche sérieuse, déroulée à présent, réclame de l'argent et suppose avoir de l'espérance dans la réussite, autrement, il n'y aurait plus aucun sens à commencer quoi que ce soit – affirment certains milieux scientifiques, tout en insistant sur l'idée que personne ne peut avoir de certitudes absolues, dès le début", relève le journal cité.
 
Le renforcement du leu a entraîné la baisse de l'inflation, relève le journal Adevarul. La moyenne des prix à la consommation a légèrement baissé en août 2008, de 0,09 points de pourcentage, par rapport au mois antérieur, un phénomène qui n'a plus eu lieu qu'au mois d'août 2006.Le taux moyen a été, en août, de 3,52 lei/euro, après avoir été de 3,57 lei/euros en juillet, une situation s'étant traduite par la baisse des tarifs de certains services comme la téléphonie mobile ou les transports aériens. A ces facteurs se sont ajoutées les baisses de prix de certains produits de saison, comme les conserves et les fruits frais.
 
Le premier taux négatif d'inflation (phénomène appelé déflation) après 1989 été enregistré en août 2006, quand les prix ont baissé de 0,07%. Par rapport au mois d'août 2007, la moyenne des renchérissements (le taux annuel d'inflation) a été de 8,02% et sur les premiers huit mois de 2008 – de 4,19%.
 
Titrant "Le département TI, le mieux payé dans les multinationales", le quotidien Business Standard relève que les départements TI, financier et sales&marketing ont les employés le mieux payés des compagnies multinationales présentes en Roumanie. La moyenne salariale d'un département TI est de 1 300 euros brut, le département financier (1 200 euros) et celui de sales&marketing (1150 euros) étant aussi parmi les départements le mieux rémunérés.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.