Theodor Stolojan dit : „PD-L formera la majorité parlementaire”

0
 
La Conférence nationale PD-L a validé vendredi (12 sept) à l'unanimité la candidature de Theodor Stolojan à la fonction de Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement à la suite des prochaines élections législatives.
 
Le premier vice-président du Parti démocrate-libéral Theodor Stolojan a transmis vendredi, aux plus de 5 000 délégués présents à la Conférence annuelle PD-L que cette formation formerait la majorité parlementaire.
"Je veux que mon premier message que je vous adresse soit très clair : nous conduirons le parti à la victoire, nous passerons les premiers la ligne d'arrivée, nous formerons la majorité parlementaire et nous gouvernerons la Roumanie", a précisé M. Stolojan.
 
Selon Theodor Stolojan, le PD-L lui a fait, par cette nomination, un honneur qui l'oblige "énormément". Il a remercié l'assistance de la confiance accordée. Dans son discours il a également critiqué l'actuel gouvernement, appréciant que la vulnérabilité de l'économie s'est accrue suite à la hausse de l'inflation et du déséquilibre du commerce extérieur, alors que les conditions de vie des Roumains sont loin de celles européennes.
 
A son avis, le PNL gouverne "du jour au lendemain, avec des stratégies improvisées", des gens mal préparés, qui ne manifestent pas d'intérêt. Ce gouvernement sans majorité au Parlement est soutenu par le PSD, "sur la base d'un marchandage politique" et l'actuel exécutif sert des intérêts économiques de groupe, en sacrifiant les intérêts généraux et à long terme de la Roumanie, a-t-il dit. De même, il a accusé l'actuel exécutif d'avoir bloqué des réformes essentielles, tout en affirmant que "le gouvernement PNL-PSD "doit rendre compte" du niveau honteux d'absorption des fonds européens".
 
D'autre part, Theodor Stolojan a présenté quelques objectifs du programme de gouvernement PD-L pour 2009-2012, en disant que si le parti gagnait les élections, il assumait la hausse du PIB à 62% de la moyenne de l'UE, jusqu'en 2012 (par rapport à 44% à présent), l'atteinte d'un salaire moyen de 905 EUR et des retraites moyennes de 405 EUR.
 
Selon lui, les démocrates-libéraux souhaitent maintenir le taux unique de taxation à 16%, alléger la charge fiscale par l'élimination de 100 taxes et impôts, mettre l'accent sur la réforme du système budgétaire et l'élimination du gaspillage du denier public, assurer les critères pour l'adhésion du pays à la zone euro.
Le programme de gouvernement prévoit aussi l'allocation de 6% du PIB à l'enseignement et la réalisation en 2009 d'un paquet législatif complet visant l'éducation, en vue d'assurer l'ordre, la stabilité et l'efficacité, a également dit le premier vice-président du Parti démocrate-libéral.
 
Le PSD ne détient pas le monopole de la protection sociale, a-t-il souhaité préciser, tout en ajoutant que le PD-L souhaitait promouvoir un modèle de centre-droit dans ce domaine : par l'implication active de l'église et en mettant l'accent sur la stimulation du travail. A partir de 2009, le gouvernement démocrate-libéral souhaite introduire la retraite sociale minime garantie, l'augmentation de l'allocation familiale à 100 lei et de l'indemnité pour élever les enfants à 85% des revenus, sans que cette indemnité puisse toutefois être inférieure à 600 lei, a-t-il ajouté.
 
Parmi les objectifs du programme de gouvernement, Theodor Stolojan a insisté sur la hausse de la production en agriculture et la finalisation des dossiers de restitution de la propriété.
Il a également évoqué le projet de développement de l'infrastructure, tout en précisant que le programme démocrate-libéral prévoyait pour les quatre prochaines années : la construction de 835 kilomètres d'autoroute, la reconstruction du réseau de routes nationales à un niveau qualitatif (5 883 kilomètres de routes européennes et 10 000 km de routes nationales principales et secondaires), tout comme du réseau de routes départementales (10 000 km).
 
Le Collège directeur national PD-L a voté à l'unanimité pour la désignation de Theodor Stolojan en tant que Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement.
A la suite de la séance du Collège directeur national, la Conférence nationale annuelle PD-L se déroule à la Salle du Palais où, en présence de plus de 5 000 délégués, ont été annoncés les principaux objectifs du programme de gouvernement.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.