Revue de presse (22 dec)

 
Les quotidiens se penchent sur les priorités des ministres désignés pour le futur gouvernement, ainsi que sur des informations du domaine économico-financier, les principaux thèmes concernant le marché automobile, les exportations roumaines en 2009 et les perspectives du marché immobilier.
À la fin de la semaine dernière, les vingt ministres du futur gouvernement ont présenté leurs priorités devant les commissions spécialisées du Parlement. Le quotidien Ziarul Financiar accorde d'amples espaces à leurs déclarations.
 
Pour Radu Berceanu, le ministre désigné de l'Infrastructure et des Transports, la priorité est la construction d'autoroutes et non pas de routes express, qui sont plus coûteuses et ont une durée de construction est plus grande.
Le ministre désigné de l'Économie, Adriean Videanu, a affirmé qu'il est nécessaire d'avoir une compagnie énergétique d'envergure régionale, subordonnée au ministère de l'Économie, la reprise des compagnies énergétiques par l'Autorité pour la valorisation des actifs de l'État (AVAS) étant une faute qui doit être corrigée.
 
Les principales orientations de la politique étrangère sont, selon le ministre désigné des Affaires étrangères, Cristian Diaconescu, l'UE, l'Otan et la Fédération de Russie, ainsi que les relations avec l'ONU et les économies émergentes, dont la Chine et le Brésil, sans oublier celles du Moyen Orient, d'Afrique ou d'Amérique latine.
 
Le ministre désigné de la Justice, Catalin Predoiu, qui a démissionné du Parti national libéral (opposition), a affirmé que les priorités de son institution sont l'adoption des quatre codes (pénal, de procédure pénale, civil et de procédure civile), la réorganisation du ministère et implicitement, la suppression du mécanisme et coopération et de vérification mis en place par la Commission européenne pour évaluer l'avancée des réformes consenties par la Roumanie dans le domaine de la Justice.
 
Gheorghe Pogea, ministre désigné des Finances, a affirmé lors de sa première déclaration publique après la nomination que le futur gouvernement devrait avoir une très bonne collaboration avec la banque centrale, compte tenu du fait que l'amplitude, la complexité et le mode de manifestation de la crise en Roumanie nécessite une plate-forme commune de solutions, écrit Ziarul Financiar.
 
L'éditorial du quotidien Economistul observe que "le nouveau gouvernement doit faire face au scénario pessimiste de la récession par des mesures d'encouragement de la consommation, le drainage des investisseurs étrangers, la mise en oeuvre d'une série de politiques économiques et monétaires, censées diminuer le déficit du compte courant et prévenir d'autres vulnérabilités économiques".
 
Jurnalul National analyse lui-aussi les déclarations des futurs ministres et aboutit à la conclusion que "beaucoup de promesses électorales ont été oubliées, l'électorat étant chocolat". "Adieu aux promesses électorales: le cabinet Boc, face à la crise économique", titre le quotidien cité.
L'article "Les gouvernants ignorent leurs promesses électorales" du journal Adevarul se réfère au fait que la majoration de 50% des salaires des enseignants et l'élimination de la taxe automobile sont deux des promesses faites par les représentants des partis au pouvoir pendant la campagne électorale et retirées ensuite par les ministres désignés.
 
Le cabinet Tariceanu n'a pas approuvé, lors de sa dernière réunion, des aides d'État pour soutenir cinq compagnies de l'industrie automobile, dont Renault et Ford, a déclaré au quotidien Romania Libera l'ancien ministre des PME et du Commerce, Ovidiu Silaghi. "Le nouveau gouvernement analysera la demande et prendra une décision à cet égard", a-t-il dit.
 
Sous le titre "Les ventes de voitures ont chuté de 50% en novembre, rythme également prévu pour le dernier mois de l'année", Ziarul Financiar écrit que, selon les statistiques de l'Association des Producteurs et des Importateurs d'Automobiles (APIA), le marché local automobile a enregistré en novembre une baisse de 52%, le déclin le plus accentué des huit dernières années.
 
Par ailleurs, le journal note que les acteurs du marché estiment également une baisse de 50% des ventes de voitures en décembre, en raison des fêtes d'hiver et des incertitudes générées par la modification de la taxe sur la pollution.
Les conseillers de la compagnie de conseil immobilier Cushman&Wakefield estiment qu'en 2009 tous les domaines immobiliers enregistreront une régression, écrit le quotidien Ziua.
 
"Le scénario est le suivant: moins de crédits, donc des ventes plus réduites pour les maisons, les meubles, l'électroménager, les compagnies ne se développeront plus, la location baissera. Il résulte un "effet de cascade", une chaîne de décroissances générée par une situation économique sans croissance. L'absence du crédit générera des baisses ou des plafonnements dans l'économie et les secteurs connexes en seront affectés", a affirmé Razvan Gheorghe, directeur à Cushman&Wakefield.
 
Alors que les autorités espèrent que les exportations augmenteront en 2009 à 40 milliards d'euros, soit un rythme de 15 à 20%, les grands exportateurs estiment qu'un ralentissement, voire une baisse, sera enregistré l'année prochaine par rapport à cette année, écrit Ziarul Financiar dans l'article "Les exportations en 2009 demeurent une immense interrogation".
 
"Dans des moments de crise, ces prévisions ne peuvent pas être prises en considération. Si le gouvernement construit le budget sur ces prévisions, alors il aura de grandes désillusions", a affirmé Mihai Ionescu, secrétaire général de l'Association nationale des exportateurs et des importateurs de Roumanie (ANEIR).
Il a précisé que les hommes d'affaires roumains n'ont pu renouveler les contrats d'exportation pour l'année prochaine qu'en petite mesure.
 
Les journaux informent aussi que 3 939 Pères Noëls ont établi un nouveau record mondial dimanche, après avoir organisé une marche dans le centre de Bucarest, distribuant des cadeaux aux enfants. Une représentante du livre Guinness des records a remis un diplôme aux autorités locales pour certifier le record.
Bucarest tentera d'établir deux autres records d'ici la fin de l'année, l'un pour la saucisse la plus longue du monde (le 27 décembre) et un autre pour le gâteau le plus long (le 28 décembre).
Citește și
Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Consent management powered by Real Cookie Banner