Gazprom a arrêté complètement la livraison de gaz à la station Isaccea 2

0
 
La compagnie russe Gazprom a arrêté complètement la livraison de gaz à la station Isaccea 2 (est) mardi (6 jan) matin, à 3H00, rapporte le Ministère de l'Économie (ME).
La fermeture complète de la station d'importation a été nécessaire pour éviter la dépressurisation des gazoducs.
 
La quantité de gaz naturels entrée par ce point est de 4,7 millions m3/jour.
Dans ces conditions, la société de transport Transgaz a pris une série de mesures opérationnelles censées résoudre la situation de crise et équilibrer le Système national de transport des gaz, relève le ME.
 
Transgaz a notifié, conformément à la loi sur la sécurité de l'alimentation en gaz naturels, la réunion d'urgence de la Commission de coordination en vue de vérifier et analyser la situation et a effectué les manoeuvres techniques dans le Système national de transport des gaz, de façon à assurer les quantités de gaz nécessaires pour les zones de consommation affectées par l'arrêt des importations de gaz à Isaccea 2.
 
Ces mesures ont assuré la protection du système national de transport de gaz naturels et la poursuite des livraisons de gaz à tous les consommateurs.
Les sources de livraison des gaz naturels dans ces conditions sont assurées depuis la production interne de Romgaz, Petrom et d'autres petits producteurs, depuis des dépôts d'emmagasinage souterrain, ainsi que depuis les quantités reprises, dans des conditions normales, par le point Mediesu Aurit (nord).
 
Dès lors que la Roumanie dispose de réserves de 2,2 milliards m3 de gaz naturels au total, les ménages ne seront pas affectés par la baisse des importations en provenance de Russie, ont assuré les autorités.
loading...
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.