Les réserves roumaines de gaz naturel peuvent couvrir la dépense

0
 
La Roumanie peut appeler aux stockages de gaz naturel de Romgaz afin d'assurer l'approvisionnement des ménages et des acteurs économiques pour environ 100 jours dans les conditions existantes, a déclaré mercredi (7 jan) le directeur général de Romgaz, Francisc Toth.
 
"Le calcul est bien simple et il ne permet pas de spéculations. Si nous prenons en considération les entrepôts de 2 milliards de m3 et une consommation de 20 millions de m3, nous arrivons à 100 jours, dans les conditions actuelles", a précisé Francisc Toth. A son avis, les stockages pourraient couvrir une période de temps encore plus longue, compte tenu qu'une baisse de température de 3 degrés diminue la consommation de quelque 10%.
 
"Les températures ne resteront pas à ce niveau jusqu'au mois de mars, par conséquent, les réserves peuvent couvrir une période de temps encore plus longue", a-t-il dit.
La Roumanie ne reçoit plus de gaz naturel en provenance de Russie, a annoncé mercredi matin le ministre roumain de l'Economie, Adriean Videanu.
 
"Les livraisons de gaz naturel de Russie ont été suspendues. L'alimentation à travers le terminal de Mediesul Aurit (nord) a également été arrêtée (ce mercredi) après que la livraison par le terminal d'Isaccea 2 eut été interrompue hier (le mardi 6 janvier)", a dit M. Videanu.
 
La Roumanie importe du gaz naturel russe à travers le terminal d'Isaccea 2 (sud-est), qui apporte environ 70 – 75% du montant des importations, et par le terminal de Mediesul Aurit (nord). Avant cette crise, les importations roumaines de gaz naturel étaient chiffrées à quelque 10 millions de m3 par jour. Selon les autorités roumaines, la consommation totale de la Roumanie se monte à 61,5 millions de m3 par jour, dont la dépense ménagère représente 34 millions de m3.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.