Les livraisons des gaz d’importation ont été reprises en Roumanie

0
 
Les livraisons des gaz d'importation ont été reprises vers la Roumanie mercredi (21 jan) matin, a déclaré le directeur général de Transgaz, Ioan Rusu, pour la Radio Romania Actualitati.
Au début, le niveau pour la Roumanie se situe à 3 millions de mètres cubes au total, alloués par les deux points d'importation, Mediesu Aurit(nord) et Isaccea (est).
 
A Mediesu Aurit le gaz est désormais repris et des manoeuvres d'ouverture et de commencement des livraisons sont en train d'être effectuées à Isaccea.
Transgaz a été informée officiellement mardi par le centre de dispatching balkanique de Gazprom Export du fait que la livraison de gaz naturels vers les pays européens avait été reprise.
 
Au début de ce mois, la société russe Gazprom a décidé de stopper l'exportation de gaz naturels via l'Ukraine à la suite des divergences économiques entre la Russie et l'Ukraine. Le gaz méthane de Russie devait arriver en Roumanie il y a environ une semaine, après la notification officielle, le mardi, 13 janvier, par Gazprom-Export de la partie roumaine au sujet de la reprise des livraisons de gaz naturels russes sur le territoire de l'Ukraine.
 
Ultérieurement, le vice-président de Gazprom, Aleksandr Medvedev, a annoncé que l'Ukraine avait bloqué toutes les actions de la partie russe relatives au rétablissement du transit de gaz vers l'Europe, ce qui a rendu impossible la reprise du transit de gaz sur le territoire de l'Ukraine.
 
Depuis 30 ans, la Roumanie importe des gaz naturels exclusivement de Russie, par l'intermédiaire de plusieurs compagnies comme Imex Oil, Conef, Wintershall. Les importations sont réalisées par deux points, Isaccea 2 et Mediesu Aurit. Sur le débit total de gaz livrés à la Roumanie, environ 70-75 pc le sont par Isaccea 2 et le restant par Mediesu Aurit.
 
Avant cette crise des gaz, la Roumanie importait de Russie environ 10 millions mètres cubes de gaz naturels par jour.
Selon le Ministère de l'Économie, la production interne de gaz naturels est de 34 millions Nmc/jour, et l'extraction de gaz des dépôts est de quelque 19 millions Nmc/jour, en assurant ainsi la consommation nationale de 53 millions Nmc/jour.
loading...
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.