Nous voulons coopérer avec la nouvelle administration de Washington, déclare le président de la Roumanie, Traian Basescu

0
 
Nous voulons coopérer avec la nouvelle administration de Washington pour approfondir et confirmer une fois de plus la solidité de la relation transatlantique et pour maintenir l'importance de l'OTAN, pierre angulaire de notre sécurité, a déclaré le président roumain Traian Basescu, mercredi (21 jan) à Bucarest, dans une allocution prononcée lors de la réception du corps diplomatique accrédité en Roumanie.
 
Impulser les relations transatlantiques reste quelque chose de vital, compte tenu que "ni l'Europe, ni les Etats-Unis d'Amérique ne peuvent faire face à eux seuls à la totalité des défis et des menaces de ce XXIe siècle", a soutenu le président roumain.
Selon M. Basescu, les Etats-Unis ont besoin d'une Europe forte et unie, tout comme l'Europe a besoin des Etats-Unis "engagés et ouverts à la coopération avec les alliés".
 
"Dans le contexte des crises qui ont eu lieu l'année passée, le système international actuel respecte le plus possible la nécessité d'une implication des Etats-Unis dans leur règlement. Il n'est pas possible que des solutions mondiales efficaces existent sans la participation des partenaires américains, et de même, les Etats-Unis ne peuvent pas mettre en oeuvre, ni maintenir d'une manière aussi convaincante que possible des solutions mondiales sans partenaires", a poursuivi Traian Basescu.
 
En matière de politique extérieure la Roumanie restera fidèle cette année aux objectifs et principes qu'elle s'est proposé d'atteindre depuis l'an 2005 déjà.
 
"Après notre adhésion à l'Union européenne (UE) et à l'OTAN, nous constatons que l'appartenance de la Roumanie à ces structures nous donne non pas seulement une autre plate-forme d'évaluation des situations de risque, mais aussi une plus grande capacité d'influence. Nous nous en sommes convaincus lors des débats des thèmes d'intérêt majeur pour la Roumanie qui ont été promus sans modification dans le cadre de l'UE : le Kosovo, la République de Moldavie, la mer Noire, la sécurité énergétique, les changements climatiques", a-t-il encore dit.
 
La Roumanie continuera à promouvoir ses intérêts nationaux, elle continuera aussi à joindre ses efforts à ceux de ses partenaires afin de contribuer à la sécurité d'autres régions de la Terre.
"Nous pensons à la consolidation de l'OTAN et nous nous proposons d'inaugurer au sommet anniversaire un processus censé transformer l'alliance qui jouit du plus grand succès en une organisation capable d'ofrir de la sécurité à ses membres", a déclaré le chef de l'Etat roumain.
 
Il a montré que la Roumanie, pays européen voisin de la région des Balkans occidentaux et de l'Europe de l'Est, avait le devoir de contribuer à la stabilité de cette zone, à la garantie du progrès des Etats des Balkans occidentaux.
 
"Nous comprenons par cela, tout d'abord la perspective claire d'un avenir européen et euro-atlantique comme une modalité certaine de moderniser ces Etats et de les rendre conscients de leurs responsabilités. Quant à la perspective européenne, nous avons assumé un engagement vis-à-vis de la Turquie et nous voulons l'honnorer.
 
La région de la mer Noire demeure une priorité pour la Roumanie et de même, l'Asie Centrale", a mentionné le président Basescu. Il a souligné que la Roumanie considérait qu'il était de son devoir de soutenir comme elle l'a déjà fait le parcours européen et euro-atlantique des pays de sa zone, qui ont exprimé cette option.
Citește și

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.