Tariceanu demande à Basescu de renoncer à l’accord avec le FMI

 
Le président du Parti national libéral (PNL, opposition), l'ancien Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, a annoncé ce mardi qu'il enverrait une lettre au chef de l'État lui demandant de renoncer à l'idée de souscrire un prêt auprès du FMI.
 
„J'ai décidé d'envoyer au président de la Roumanie, Traian Basescu, une lettre sur la position exprimée hier devant le Parlement lorsqu'il s'est référé à la nécessité de souscrire un prêt auprès du FMI”, a affirmé Tariceanu.
 
Selon lui, la Roumanie n'a pas besoin d'un prêt auprès du FMI, mais de mesures anti-crise, car le FMI aide notamment les pays du tiers monde, qui ont des économies instables. Le leader du PNL a affirmé que la Roumanie, en tant que pays membre de l'UE, devrait discuter d'abord de ses problèmes financiers avec les institutions européennes et non pas avec le FMI.
 
Calin Popescu-Tariceanu a dit que sa démarche est normale dans les conditions où l'économie roumaine est en crise ajoutant que si le Premier ministre Emil Boc ne présente pas des solutions anti-crise, le PNL pourrait déposer une motion. „La Roumanie peut élaborer un budget réaliste (…) sans avoir besoin d'une assistance. (…) La recette du FMI est la réduction massive des frais et cette recette a fait chuter beaucoup d'économies”, a affirmé Tariceanu.
Citește și
Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Consent management powered by Real Cookie Banner